409-411 rue Saint-Dizier à Montreal.

Jardinières en bois pour LeRoyer, un immeuble du Vieux Montréal

Sébastien vit dans le vieux Montréal et la dernière fois que je suis allé chez lui, il m'a montré ses balustrades en me disant qu'il n'arrivait pas à trouver de jardinières qui puisse s'y loger. Je me suis tout de suite mis à penser.

C'est un beau bâtiment sur la rue Saint-Dizier et j'ai été surpris que peu d'habitants aient des fleurs ou plantes à leurs fenêtres. Certains pendent des plantes à l'intérieur de la balustrade, d'autres posent des jardinières au pied de leur fenêtre. Seulement un ou deux appartments semble utiliser des jardinières classique même si elle ne tiennent pas bien sur la balustrade.

Il y a un plateau de 4"1/2 sur le dessus de la balustrade où une jardrinière pour théoriquement se loger. Je dis théoriquement parce que a) c'est très difficile (lire impossible) de trouver une jardinière de cette taille et b) la jardinière serait trop petite pour que les plantes y survivent.

Pour rester en santé, les plantes doivent avoir de la place pour leurs racines. Les jardinières deviennent chaudes en été et le sol sèche vite au soleil ; plus la jardinière est petite, le plus de maintenance ca demande. 4"1/2 c'est vraiment pas beaucoup à moins que vous vouliez arroser vos plantes trois fois par jour.

Le défi est de faire une boite de 7" de large qui accomode le rail en L. Après quelques dessins et trois prototypes, je me suis arrêté sur une boite avec une rainure sur le dessous. Cette rainure vient sécuriser la jardinière en place sans aucune autre quincaillerie. Ce qui était un inconvénient est soudain un avantage. Installer la jardinière est aussi simple que de la réposer sur le rail en L.

Jardinière vue de côté. Jardinière vue de dessus.

La boite fait 32" de long et 7" de large pour 5" de profond. Elle est faite en cèdre rouge de 3/4" d'épais et couverte avec une huile naturelle de Livos. C'est un bois local et tout est fait à la main dans mon atelier à Montréal. Et alors que la majorité des jardinières utilisent des vis ou des clous (qui rouillent), celles-ci ont un assemblage solide avec des goujons en bois. La colle utilisée est de la Titebond III, une des rares colles résistante à l'eau et de grade alimentaire.

Vous aimez ce que vous voyez ou avez une idée de projet ? Contactez moi

Thank you for your subscription, a confirmation email was sent to you!
An error occured. Please try again later.